Arch. dép. Haute-Savoie, 32 L 75

Date : 26 novembre 1812
Intitulé : extrait d’arrêté préfectoral du département du Mont-Blanc

Les frères Collomb, d’Annecy, ayant renoncé dans le courant de l’année 1812 à exploiter le gisement de houille qui leur avait été concédé pour 50 ans par arrêté du 18 fructidor an IV, la mine et ses installations sont à l’abandon sans surveillance.
L’ingénieur départemental des mines a dressé un état des lieux et conseille, pour la sauvegarde des installations et la sécurité des personnes, de faire nommer un gardien permanent. Ce dernier serait chargé de veiller à « la conservation des gâleries, chemins, batimens et artifices de la concession » et interdirait l’accès de la mine pour éviter l’extraction sauvage de houille et les accidents.
Mais cet arrêté est contesté à Paris  par le conseiller d’État directeur général des mines qui trouve la solution trop coûteuse. Selon lui, il suffit de confier au maire d’Entrevernes la garde du matériel d’exploitation et la charge de faire fermer l’entrée de la mine.

Localiser la commune d'Entrevernes