Arch. dép. Haute-Savoie, 6 FS 108 (en reclassement)

Date : 14 décembre 1855
Intitulé : attribution de primes aux meilleurs éleveurs

La commune des Contamines a décidé en juin 1855 d’accorder une prime annuelle aux possesseurs des plus beaux taureaux de la commune. L’initiative a été soutenue par l’intendant du Faucigny ; il a demandé l’approbation de l’intendant général d’Annecy en expliquant que cette mesure, favorisant la régénération des espèces et donc  la qualité des animaux, ne peut qu’encourager les échanges commerciaux de bétail qui sont en nette augmentation depuis quelques années.
L’intendance générale ayant validé la demande, les deux premiers éleveurs récompensés sont les sieurs Mollard et Revilliod qui reçoivent chacun un mandat de 75 livres (soit l’équivalent de 75 francs français de 1855).

Localiser la commune des Contamines-Montjoie