Cote : Arch. dép. Haute-Savoie, 62 W 32

Intitulé : Lettre du gouverneur militaire de Lyon au préfet de la Haute-Savoie concernant le maintien de l'ordre dans le centre d'accueil d'Ambilly
Date : 3 septembre 1945

« Le centre d'accueil d'Ambilly paraît être passé sous contrôle américain ». C'est par ces mots qu'une note du 31 juillet 1945 informe le préfet de la Haute-Savoie que le centre d'accueil des réfugiés de guerre d'Ambilly a changé de vocation. Il accueille désormais des étrangers à destination de l'Europe centrale et de l'Italie et des convois provenant de Suisse et d'Italie remplis de soldats ennemis amenés par les autorités américaines. Si la gestion du camp reste sous la responsabilité des autorités françaises, ce sont, de fait, les Américains qui l'utilisent.

Ce n'est pas sans causer de grandes tensions à Ambilly et à Annemasse. En effet, les effectifs de gendarmerie pour assurer la garde du camp sont nettement insuffisants et cela perdure tout au long de l'année 1945, en dépit des demandes répétées de renforts formulées par le préfet. Parmi ces prisonniers, de nombreux Italiens qui profitent du manque de surveillance pour quitter le camp et gagner la ville d'Annemasse. Dans une ville occupée par les troupes italiennes quelques mois plus tôt, cela crée inévitablement des tensions avec la population locale et le préfet craint des affrontements et des règlements de compte. Ce climat est accentué par des campagnes de presse qui échauffent les esprits tandis que le préfet est informé que des membres de la Résistance locale envisagent un attentat contre les tunnels situés entre Meillerie et Saint-Gingolph pour bloquer le passage des convois.

Localiser la commune d'Ambilly