6 - Consolidation des feuillets
Après nettoyage, les feuillets sont mis à sécher quelques instants sur des claies puis sont doublés au papier japonais 6 g/m² et à la colle d’amidon. Les lacunes importantes sont comblées au papier japonais 20 g/m². Certains fonds de cahiers sont renforcés au papier japonais 10 g/m² sous le papier de doublage pour permettre la couture.

L’ensemble est ensuite mis à sécher entre intissés et buvards sous poids.