La notion d’archives privées recouvre une grande diversité de réalités, elle concerne toutes les personnes et tous les domaines de la sphère privée.
On distingue plusieurs grandes catégories de producteurs et de documents :

Les archives personnelles et familiales

Elles sont de précieux et originaux témoignages sur les conditions de vie, les moeurs et les centres d’intérêts à travers les époques et les milieux. Elles apportent un éclairage parfois unique sur l'histoire du département du Moyen-âge à nos jours.
Quelques exemples :
  • Fonds François de Menthon, résistant et homme politique (135 J)
  • Fonds Suzanne Lansé, artiste peintre (163 J)
  • Fonds Joffre Dumazedier, sociologue (44 J)
  • Fonds Garbillon-Despine (11 J)
  • Fonds du château de Barrioz (117 J)
  • Fonds de Maugny (161 J).


Les archives d’associations, de syndicats, de partis politiques.

Elles attestent de la diversité et du dynamise des activités sociales, culturelles et politiques du département.
Quelques exemples :
  • Fonds du Vélo-club d’Annecy (66 J)
  • Fonds Peuple et Culture (75 J)
  • Fonds de la section du Mont-Blanc du club alpin français (89 J).
  • Fonds de l'union des coopérateurs de la Haute-Savoie (152 J)


Les archives du monde du travail

Ces documents peuvent émaner de professionnels ou d'entreprises. Ils sont un complément indispensables aux sources publiques administratives sur l’évolution économique de la Haute-Savoie.
Quelques exemples :
  • Fonds de la Manufacture de coton d’Annecy (15 J)
  • Fonds de la société d’équipement de la Haute-Savoie, construction de Novel (134 J)
  • Fonds des papeteries de Cran (151 J).
  • default.xmlblocks/default.xml</block><title>Archives notariales : de nouveaux registres disponibles
  • Fonds Maurice Novarina, architecte (156 J et 157 J)