Votre recherche


Inventaire des pièces isolées d'origine privée

Déplier tout
Classer dans : Non classé
Sommaire

Auteur : sous la direction d'Hélène Maurin, directrice des Archives départementales de la Haute-Savoie

 

Sous-titres : Répertoire numérique 1 J

 

Description du profil :
Nom de l'encodeur : Instrument de recherche produit au moyen du logiciel Arkhéïa Aide au classement de la société Anaphore sarl, version 8-2.9 du mardi 6 décembre 2016. Date de l'export : lundi 14 octobre 2019 (09:36 h)
Langue : Instrument de recherche rédigé en français

Description physique :
Genre/Carac. phys. : Document d'archives 3305

Organisme : Les Archives départementales de la Haute-Savoie sont responsables de l'accès intellectuel des archives.


Informations sur les modalités d'entrée :
Entrées extraordinaires (don, achat, etc.)

Présentation du contenu
La série J destinée à accueillir les archives privées entrées par voie extraordinaire a été créée par la circulaire des Archives de France du 15 avril 1944. Auparavant, selon les départements, les documents privés étaient généralement conservés dans les séries E et/ou F.
La sous-série 1 J, réservée aux pièces isolées et aux petits ensembles de quelques pièces, ne date que de l'instruction du 16 décembre 1965.
Parallèllement a été créée en 1964 la série Fi destinée spécifiquement aux fonds iconographiques d'origine privée.
En Haute-Savoie, les pièces isolées privées ont donc été reclassées en 1 J, à une date indéterminée (surtout semble-t-il à partir des années 1970). La consigne de s'en tenir à quelques pièces par article n'a pas toujours été respectée.
Jusqu'aux années 1990, il a été souvent accepté des photocopies de documents privés, voire publics, non conservés aux Archives départementales, par exemple de documents d'archives communales, paroissiales ou privées, souvent sans précision de localisation. Cette pratique est révolue car elle ne répond absolument pas à la finalité de cette sous-série destinée à accueillir des documents originaux et d'origine privée.
De plus, les photocopies vieillissent rapidement et mal. Seule la sous-série 1 NUM (numérisation de complément) est désormais utilisée pour conserver une copie numérique d'éventuels documents non conservés aux Archives départementales, mais clairement identifiés et analysés, et présentant un intérêt pour l'histoire du département. Les copies, transcriptions, études, de documents originaux peuvent dans certains cas trouver place en série DOC.
Les photocopies seront donc à terme éliminées du 1 J. Les cotes libérées restent vacantes afin d'éviter toute erreur dans la citation de sources. Dans certains cas, les originaux ont été entre temps donnés ou déposés aux Archives départementales, une cote de renvoi est alors indiquée.
La sous-série 1 J comporte également un chapitre spécifique pour les registres de catholicité, tenus après 1792 et déposés aux Archives départementales par l'évêché d'Annecy. Ils sont restaurés et numérisés au fur et à mesure de leur entrée, les images sont ensuite mises en ligne sur le site des Archives départementales.


Accroissements :
Cette sous-série est dite ouverte, les articles y sont incorporés par ordre d'arrivée.


Statut juridique :
Archives privées
Communicabilité :
La majorité des cotes de la sous-série 1 J est librement communicable. La non-communication peut être due soit à l'état de conservation de certains documents, soit ponctuellement à des clauses restrictives contenues dans le contrat de don ou de dépôt d'une cote. Il convient donc pour cette sous-série de vérifier l'accessibilité à la cote.


Conditions d'utilisation :
La reproduction des documents peut être soumise à l'autorisation des Archives départementales de la Haute-Savoie.

Répertoire numérique 1 J