Votre recherche


Fonds Pierre Bernard

Replier tout
Classer dans : Non classé
Sommaire

Auteur : par Céline Chéry ; sous la direction d'Hélène Maurin, directrice des Archives départementales de la Haute-Savoie

 

Sous-titres : Répertoire numérique détaillé 240 J

 

Description du profil :
Nom de l'encodeur : Instrument de recherche produit au moyen du logiciel Arkhéïa Aide au classement de la société Anaphore sarl, version 8-2.9 du mardi 6 décembre 2016. Date de l'export : lundi 31 décembre 2018 (15:13 h)
Langue : Instrument de recherche rédigé en français.
Règles de description : Cet instrument de recherche a été élaboré conformément aux recommandations de la norme ISAD(G) : norme générale et internationale de description archivistique (seconde édition) et de la DTD EAD 2002 (deuxième version). L'indexation a été réalisée d'après la note d'information DITN/RES/2007/008 relative à la normalisation des descripteurs et le Thésaurus pour la description et l'indexation des archives locales anciennes, modernes et contemporaines. Conformément à l'usage, la présence d'un astérisque sur certaines cotes signifie que le document est relié. Tous les sigles ont été développés à l'exception de ceux pour lesquels la signification n' a pas pu être retrouvée.

Description physique :
Genre/Carac. phys. : Document d'archives 17
0,06 ml

Organisme : Les Archives départementales de la Haute-Savoie sont responsables de l'accès intellectuel des archives.

Producteur des archives


Biographie ou histoire :
Fils de « Paul » Auguste Bernard (1865-1917) et de « Zulma » Marie Domergue (1868-1955), « Pierre » Paul Bernard serait né à Paris en 1901 et serait le troisième enfant du couple. Il est reçu au certificat d'études mais échoue au brevet élémentaire. Il fait ensuite une école d'horticulture à Versailles mais il n'obtient aucun diplôme. Il est cependant recruté comme jardinier auxiliaire à la ville de Paris. Atteint de tuberculose, il est semble-t-il soigné dans un premier temps au sanatorium de Sainte-Feyre, établissement réservé aux instituteurs et aux institutrices dans la Creuse, dès le printemps 1931. Pierre Bernard a certainement pu bénéficier des soins en tant que fils d'instituteurs. Sainte-Feyre arrivant à saturation, il est envoyé l'année suivante à Saint-Jean-d'Aulps en Haute-Savoie, où il subit d'importantes opérations chirurgicales. Il séjourne également à La Source, un établissement de soins situé à Lausanne en Suisse (au moins en mars 1934). Son état de santé s'étant stabilisé, il quitte le sanatorium de Saint-Jean-d'Aulps et se retire dans une maison de famille probablement en 1938. En 1943 il est admis de nouveau dans un sanatorium à Brévannes (aujourd'hui Limeil-Brévannes dans le Val-de-Marne). Guéri en 1953, il reste néanmoins dans l'institution, où il décède en octobre 1961.
Le sanatorium de Saint-Jean-d'Aulps est à l'origine une clinique fondée par le docteur Jean-Antoine Clair en 1910 ou 1911 pour traiter les affections pulmonaires. Le 15 juillet 1932, elle est achetée par l'Union nationale des sociétés de secours mutuel des instituteurs et des institutrices pour régler l'engorgement de Sainte-Feyre. Saint-Jean-d'Aulps est désormais réservé au personnel enseignant masculin alors que Sainte-Feyre accueille le personnel enseignant féminin. Le 24 septembre 1932 deux premiers malades sont admis à Saint-Jean-d'Aulps. En 1947, le sanatorium est pris en charge par la Mutuelle générale de l'éducation nationale (MGEN) nouvellement créée, qui regroupe toutes les organisation mutualistes des personnels de l'éducation nationale. L'établissement porte le nom de "Sylvabelle des Alpes". En 1963, pour rendre hommage à Alexis Léaud, inspecteur général de l'enseignement public et vice-président de la Mutuelle, le sanatorium est renommé "Sanatorium Alexis Léaud" puis dix ans plus tard "Centre climatique national MGEN Alexis Léaud". Le centre est finalement fermé dans les années 2000.


Historique de la conservation :
Avant leur entrée aux Archives départementales de la Haute-Savoie, les documents étaient conservés par la famille de Pierre Bernard.


Informations sur les modalités d'entrée :
Don, 2003.


Présentation du contenu :
Le fonds contient des documents écrits et iconographiques qui datent pour la majorité de l'époque où Pierre Bernard séjournait au sanatorium de Saint-Jean-d'Aulps, c'est-à-dire entre 1932 et 1938. Il apporte un témoignage intéressant d'un particulier sur la vie quotidienne dans ce type d'institution dans les années 1930.


Mode de classement :
Les documents étant entrés à l'état de vrac, le classement a suivi les préconisations du guide Les archives privées publié par la Direction des Archives de France, actuellement Service interministériel des Archives de France (SIAF). Un plan de classement a été élaboré. Il s'articule en 2 partie : la première porte sur les documents écrits et la seconde sur les documents iconographiques.


Statut juridique :
Archives privées
Communicabilité :
Communicable.


Conditions d'utilisation :
La reproduction des documents est soumise à l'autorisation des Archives départementales de la Haute-Savoie.


Sources complémentaires :
Sources internes :
Fonds d'archives privées
1 J 2281 Billet de loterie de l'Union nationale des sociétés de secours mutuels d'instituteurs et d'institutrices contre la lutte de la tuberculose (au dos se trouve une publicité illustrée pour le sanatorium de Saint-Jean-d'Aulps réservé aux instituteurs). 1936
Fonds d'archives publiques
5 M 16 Sanatoriums, agréments, subventions : documentation, correspondance. Sans date
H DÉPÔT 32 Fonds du centre médical « Alexis Léaud ». 1932-1997
2082 W 977 Établissements de soins et médico-sociaux. – Agrément au titre de l'aide sociale : délibérations de la commission départementale, convention, rapport d'inspection du directeur départemental de l'Action sanitaire et sociale, correspondance. 1969-1975. Comprend le dossier du centre climatique Alexis Léaud
2450 W 98-99 Séjour d'élèves-instituteurs au sanatorium de Saint-Jean-d'Aulps pour raisons médicales.
2450 W 98 Administration générale : circulaires, listes des maîtres-élèves présents, certificat de position administrative, états des sommes dues aux élèves-maîtres, correspondance. 1948-1971
2450 W 99 Dossiers individuels. 1967-1970


Bibliographie :
Les cotes indiquées sont celles des Archives départementales de la Haute-Savoie.
GRELLET, Isabelle et KRUSE, Caroline. "Histoires de la tuberculose - Les fièvres de l'âme ( 1800-1940)" in Cahiers d'Histoire, 1984, tome XXIX, pp. 248-250. PER 1414
GUNN, S. M. Une guerre nécessaire contre la tuberculose. [Paris] : Commission européenne de préservation contre la tuberculose en France, 1918,11 p. Br 5120
Par l'effort. Bulletin trimestriel de l'Association des membres de l'enseignement public en congé de longue durée (ACLD) et de la Société de secours mutuels des sanatoria de Sainte-Feyre et de St-Jean-d'Aulph. Cinquième année, n° 16. Thonon-les-Bains : Société d'édition savoyarde, 1935, 43 p. PER 457


Mots-clés matière : sanatorium ; santé ; tuberculose
Mots-clé lieu : Saint-Jean-d'Aulps (Haute-Savoie, France) ; Sainte-Feyre (Creuse, France)
Mots-clés personne : Bernard, Pierre
Mots-clés Collectivité : La Source à Lausanne
Répertoire numérique détaillé 240 J