Arch. mun. Thonon-les-Bains, 4 R 17

Intitulé : Thonon-les-Bains Médical : Documents officiels sur ses eaux minérales naturelles, alcalines, résineuses et balsamiques [Société Anonyme des Eaux Minérales].

Date :  1900.

Dès l'Antiquité, l'eau de Thonon et ses bienfaits sont connus, comme en témoignent les poteries, vestiges de tuyaux et monnaies d'origine romaine mis à jour lors des travaux de captage de la source de la Versoie.

Au fil du temps, la réputation de la valeur thermale de cette source s'est largement étendue. Ainsi, au XVIème siècle, Saint François de Sales la mentionne dans ses écrits.

Lorsqu'en 1859, la source est léguée à la Ville, l'analyse de son eau la reconnait non seulement potable mais valide son utilisation dans la pratique médicale.

Ainsi, par décret du 22 juin 1864, l'Etat, sur proposition de l'Académie de Médecine, déclare la source d'utilité publique et en autorise l'exploitation. Les travaux de captage sont réalisés en 1882 et l'établissement thermal édifié en 1886.

A partir de 1892, la Ville accorde à la Société anonyme des eaux minérales de la Versoie l'exploitation de la source, puis de l'établissement thermal dès 1901. L'hôtel du Parc et le Casino sont ensuite construits pour accueillir les curistes auxquels s'adressent notamment des livrets-guides, comme celui présenté, qui vantent la qualité des eaux de Thonon.

Cette notice a été rédigée par le service des Archives municipales de Thonon-les-Bains.