Arch. dép. Haute-Savoie, 8 V 12

Intitulé : Inventaire des biens de la fabrique de la paroisse d'Argonay
Date : mars 1906

Quelques mois après la loi de séparation des Eglises et de l’Etat promulguée le 9 décembre 1905, le préfet de la Haute-Savoie adresse au maire d’Argonay une copie de l’inventaire des biens mobiliers et immobiliers de la fabrique de la paroisse de cette ville.

Le maire est censé remettre ce document au président du bureau des marguilliers de la paroisse pour qu’il en prenne connaissance et signe un récépissé attestant qu’il a bien reçu cet inventaire.

Mais dans le contexte sensible de l’adoption et de l’application de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat, le secrétaire général de la préfecture croit utile d’ajouter cette note manuscrite en marge de son courrier :

« En cas de refus par l’intéressé, de signer le récépissé, M. le Maire devra retourner l’inventaire ci-joint à la préfecture. »

Et bien lui en prend car dès le lendemain, 2 mars 1906, M. Louis Lachenal, président du bureau des marguilliers déclare « préférer refuser la dite copie [de l’inventaire] plutôt que d’apposer sa signature ». L'inventaire est donc retourné à la préfecture et conservé aujourd'hui aux Archives départementales de la Haute-Savoie.


Localiser la commune d'Argonay