Arch. dép. Haute-Savoie, 1 G 96

Date : 14 avril 1785
Intitulé : homologation d’une fondation en faveur des vicaires de Chilly

Françoise Bange, épouse de Joseph Grillon, avait fondé à perpétuité, par acte du 15 septembre 1752, 32 messes basses annuelles devant être dites dans l’église de Chilly à partir de son décès. En 1785, c’est un neveu du couple, lui aussi nommé Joseph Grillon, qui se retrouve héritier et donc chargé de l’exécution de la fondation. La somme affectée s’avérant insuffisante, le nombre de messes est ramené à 13 par la chancellerie épiscopale (une par mois et une à la date anniversaire du décès) et la fondation est validée.
La série G (Clergé), souvent méconnue, contient de nombreux documents concernant les laïcs. Dans la sous-série 1 G (évêché de Genève), on trouve notamment les registres d’homologation des fondations pieuses : de très nombreux particuliers soucieux du salut de leur âme effectuaient de leur vivant ou par testament des donations aux églises, chapelles ou communautés religieuses en échange de messes et prières. Une copie intégrale des actes de fondation est généralement présente dans ces registres, fournissant des renseignements d’ordre familial, économique et sociologique.

Localiser la commune de Chilly