Arch. dép. Haute-Savoie, 6 FS (Challonges en reclassement)

Date : 29 juin 1834
Intitulé : Requête de propriétaires d’une carrière de sable

François Fertoret, de Seyssel, et Joseph Messiez, de Challonges, exposent que la carrière dont ils sont propriétaires, située sur les bords du Rhône près de Volland, fournissait depuis près d’un siècle et jusqu’en 1815 un sable blanc qui était vendu aux manufactures de verre de Rive-de-Gier et de Givors. Une délibération communale, soutenant cette requête, précise que 20 bateaux d’environ 600 quintaux de sable descendaient chaque année le fleuve pour alimenter ces verreries, commerce qui rapportait environ 20000 livres par an et dont bénéficiait toute la commune, notamment grâce aux emplois générés.
La mise en place lors de la Restauration sarde d’un droit de douane élevé à l’exportation, lié à une politique protectionniste visant à réserver les matières premières à l’industrie locale, a ruiné ce commerce de sable.
Les propriétaires soutenus par le conseil communal, affirment que ce sable, trop éloigné des verreries d’Alex et Thorens qui sont alimentées par les carrières de Cruseilles, ne fera pas faute à l’activité locale et que l’allègement des taxes permettrait à la commune de relancer une activité profitable.
Le dossier ne permet pas de savoir si la requête a abouti.

Localiser la commune de Challonges