Arch. dép. Haute-Savoie, 2 O 1051. Café cabaret, demande d'installation.

Intitulé : Café cabaret, demande d’installation près de l’école.
Date : 1913

Au printemps 1913, M. Allamand entame la construction d’un cabaret sur la commune d’Arenthon. Tout pourrait très bien se passer, si le terrain choisi ne se trouvait pas à proximité …d’une école ! L’inspecteur d’Académie, en visite dans la commune en avril 1913, alerte alors le Préfet, estimant qu’il y a lieu de prendre un arrêté afin de définir une distance minimale en deçà de laquelle la construction de ce genre d’établissement ne peut être autorisée à proximité d’une école.
Mais, malgré les observations du Préfet et de l’Inspecteur d’Académie, la municipalité confirme par deux fois son autorisation de construction, arguant que des précautions ont été prises pour ne pas nuire à la moralité des élèves de l’école des Chars : le cabaret se situe à 3 mètres de l’école et un mur sera construit entre les deux bâtiments. Ainsi, les élèves ne pourront voir ce qui se passe à l’intérieur du cabaret et seront éloignés de tout danger de scandale. En ce mois d’août 1913, le dossier du cabaret Allamand devient un sujet brûlant entre la préfecture et le conseil municipal…

Le dossier contient essentiellement de la correspondance et des extraits du registre des délibérations du conseil municipal.

Localiser la commune d'Arenthon