14 - Patrimoine

Certaines armoiries mettent en avant des éléments du patrimoine architectural ou archéologique de la commune.

« Parti, au 1 : d'argent au cerf effrayé de gueules à l'ombre de ramure, et brisé en l'épaule d'un croissant du même, au chef d'azur ; au 2 : d'or à deux châteaux de sable ajourés de gueules rangés en pal ; au chef de gueules à la croix d'argent ».
Les armoiries de Lully représentent sur son écu les châteaux de La Rochette etde de Buffavent. Y sont associées les armes des nobles de Cervens, qui possèdent le château de La Rochette jusqu'au début du XVe siècle, et un chef aux couleurs de la Savoie.
Les armoiries de cette commune ont été créées par M. Marcel Sauthier.

« D'argent au chevron écimé de sable accompagné en pointe d'une étoile à six rais d'azur, au chef de gueules à trois croix au pied fiché d'or ».
Le chevron écimé représente, de façon schématique, le dolmen de Saint-Cergues, appelé la « cave aux fées ».
Les trois croix symbolisent les trois paroisses : à celle de Saint-Cergues furent réunies celles du Genevrey et de Boringe en 1600.
L'étoile est empruntée aux armes de la famille de Sales pour rappeler que François de Sales s'arrêta à Saint-Cergues en 1594, au départ de sa mission de reconversion du Chablais.
Ces armoiries, composées par M. Philippe Grandchamp, ont été adoptées par une délibération du conseil municipal le novembre 1999.

« De gueules à la croix d'argent, au porche d'église du même brochant ».
Sur la croix de Savoie est figuré le porche de l'église paroissiale de Chessenaz. Elle est reconstruite en 1924 dans un style « pseudo roman » autour d'un petit chœur du XVe siècle.
La technique du marouflage, toile collée sur le mur, a été utilisée pour les peintures du chœur et du chemin de croix. Elles ont été réalisées par Marcel Poncet, peintre genevois, d'après un projet de Maurice Denis, son beau-père. Quant aux vitraux qui ornent la nef et illustrent le thème des litanies de la Vierge, il s'agit d'une œuvre de Georges Decôte, peintre lyonnais, auteur des grandes verrières de la basilique de Fourvière.
Ces armoiries ont été adoptées par une délibération du conseil municipal le 7 juin 2000.