13 - Activités économiques

Certaines armoiries communales évoquent des activités économiques qui ont marqué le territoire communal.

« Coupé, au 1 : d'argent au cerisier au naturel ; au 2 : de gueules à une barque du Léman d'argent ».
Le coupé d'argent et de gueules des armoiries de Lugrin est repris de celles des nobles de Lugrin, famille attestée dès la fin du XIe siècle et éteinte en 1626.
Le cerisier évoque la culture de cet arbre sur le territoire de la commune afin de produire un kirsch renommé.
Quant à la barque, elle souligne les activités traditionnelles de l'ancien port au bord du Léman : pêche, transport des hommes, des marchandises et des animaux, activités remplacées aujourd'hui par la navigation de plaisance.
Ces armoiries, composées par M. Marcel Sauthier, ont été adoptées par une délibération du conseil municipal le 4 décembre 1976.

« Parti, de sinople et de gueules, à la roue dentée d'argent brochant sur le tout ».
La roue dentée des armoiries de Scionzier rappelle que la vallée de l'Arve fut le berceau d'activités de décolletage (fabrication de petites pièces métalliques).
Scionzier connaît au début du XIXe siècle, une véritable fièvre horlogère. À la suite de la crise de l'industrie horlogère, César Vuarchex ouvre, en 1873, à Scionzier, un petit atelier de décolletage. Il se transforme rapidement en une véritable usine employant plus de trente salariés en 1895. Il fabrique également des équipements automobiles qui deviennent la spécialité de la vallée.


« De gueules à une serpette d'argent emmanchée d'or ; au chef cousu d'azur chargé d'une truite d'argent ».
Sous un chef évoquant la rivière des Usses et la pêche, la serpette symbolise les activités viticoles et la production de Roussette. Frangy fournit, au XIVe siècle, la table des comtes de Genève, qui y possédent leur propre cru.
Une description du Genevois au XVIIe siècle vante ses « bons et excellentz vins blancs et particulièrement de ceulx appellés aricoques qui sont les meilleurs de toute la Savoye ».
Composées par M. Philippe Grandchamp, ces armoiries ont été adoptées par une délibération du conseil municipal le 22 janvier 1986.