9 - L'incunable Privilegia ordinis cisterciensis

Deux gravures en pleine page se trouvent en tête de l'incunable. Placées au recto et verso du deuxième feuillet, elles honorent l'Ordre de Cîteaux, placé sous la protection de la Vierge et sous le pouvoir directe du pape.

Une Vierge de miséricorde, déploie son vaste manteau, sous lequel prend place la foule des cisterciens à gauche et celle des cisterciennes à droite. D'origine byzantine, la figure de la Vierge au manteau apparaît en Occident à la fin du XIIIe siècle, lorsque l'image de dévotion devient un élément de protection religieuse.

Le pape, ceint de sa tiare et assis sur son trône, est entouré de quatre cardinaux. De sa main droite, il fait un geste de bénédiction ; de l'autre, il présente une bulle au sceau pendant à la foule des moines agenouillés à ses pieds. Parmi ceux-ci, au premier plan, les saints abbés de l'Ordre portent leur nom inscrit sur leur nimbe : les trois premiers abbés de Cîteaux, saint Robert de Molesme, saint Albéric, second abbé de Cîteaux, saint Etienne Harding, ainsi que saint Bernard.
Saint Robert et saint Albéric, pères fondateurs de Cîteaux, tiennent la crosse abbatiale et présentent une maquette de leur église au pape.
À gauche, une abbesse, portant également une crosse, représente, seule, les moniales cisterciennes.
Au centre, dans la partie inférieure, sont figurées sur un écu une interprétation des armoiries de Cîteaux, qui se blasonnent : « D'azur semé de fleurs de lis d'or, à l'écusson bandé d'or et d'azur de six pièces à la bordure de gueules ».