6 - Les armories des communes de la Haute-Savoie, une image du département?

Les éléments figurés sur les armoiries peuvent s'inspirer de plusieurs éléments (provinces, familles, établissements religieux, économie, patrimoine&) liés à l'histoire communale.
Le cas de la commune de Saint-Gingolph apparaît assez exceptionnel, puisque ses armoiries sont liées à une légende selon laquelle une loutre aurait pénétré dans le château de Saint-Gingolph par des escaliers.
« Tranché-denché d'argent sur azur, à la loutre de sable armée de gueules brochant, accompagnée à senestre d'une étoile d'azur ».

En ce qui concerne le bestiaire héraldique figuré sur les armoiries des communes du département, le nombre de lions et, dans une moindre mesure, d'ours dépasse largement tous les autres. Dans l'emblématique occidentale, une véritable rivalité a existé entre ces deux animaux, et ce n'est qu'à partir des XIIe-XIIIe siècles que le lion l'emporte progressivement sur l'ours, avant de devoir lui-même affronter l'aigle, son nouveau rival.
« D'argent au lion de sable tenant une coupe d'or en sa dextre »

La présence d'un certain nombre de végétaux et d'arbres de différentes espèces, et notamment des sapins, rappelle l'environnement d'un bon nombre de communes ; il est en de même pour le blé, qui évoque les activités rurales et agricoles encore aujourd'hui en bonne place dans la vie économique de communes de la Haute-Savoie.
« D'or au lion de sable armé et lampassé de gueules ; au chef parti : au 1 : de gueules papelonné d'or ; au 2 : de sable à l'épi de blé d'or posé en barre.

Quant à l'altitude et au caractère montagnard de certaines communes, il est bien reflété par le nombre d'éléments figurant le relief (coupeau, mont, montagne, rocher, tertre).
« D'or à la rivière d'azur mise en fasce, accompagnée de trois mâcles de sable en chef et d'un mont de trois coupeaux de sinople mouvant de la pointe ».

Le choix des émaux, mais aussi celui des meubles, apparaît comme assez caractéristique d'une démarche cohérente des communes qui souhaitent se doter d'armoiries. Ces dernières renvoient plus ou moins consciemment l'image que les communes souhaitent présenter d'elles-mêmes.