Arch. mun. Annemasse, 2 Q 1 Délibérations du comité de secours 1914

Intitulé : Délibération du Comité de secours d'Annemasse
Date : 2 décembre 1914

Positionnée au confluent de régions différentes, Annemasse a su en tirer parti et affiche ainsi l'image d'une cité d'accueil et de passage, ressources bien spécifiques des villes frontalières.

En 1914, alors que l'offensive allemande attaque le Nord de la France, Annemasse, malgré son statut particulier de zone neutralisée militairement, se voit intégrée dans l'espace économique français et participe donc à l'effort de guerre. Le Comité de secours d'Annemasse, présidé par le maire Charles Favre, commence son action dès le 9 août 1914. Ses objectifs principaux sont d'aider "toutes les infortunes résultant des faits de guerre, surtout les réfugiés et rapatriés, en faisant appel à la générosité publique." Les membres du comité sont présents tous les jours en mairie, pour distribuer des bons médicaux, des vivres, surveiller la distribution de soupe et offrir un lieu d'accueil pour quelques nuits. 

Lorsqu'à partir de 1917, les réfugiés vont directement à Evian, le comité, qui a reçu jusque-là 118 265 personnes pour 972 convois, poursuit jusqu'en 1919 ses aides et actions. Ce concours dévoué envers les populations victimes de la guerre est distingué en 1921 par la France, qui accorde à la Ville d'Annemasse la Médaille d'argent de la Reconnaissance française.

Le dossier contient quelques correspondances, les statuts, des délibérations et un livre de comptes (1914-1919).

Cette notice a été rédigée par Mme Sabine Maciol, archiviste à la ville d'Annemasse. 

Localiser la commune d'Annemasse