H Dépôt 21/R 158, dossier 450
H Dépôt 21/R 158, dossier 450

Dès les années 1920, les sanatoria du plateau d’Assy accueillent, venant de toutes régions et pays, des malades atteints de tuberculose. L’altitude et l’ensoleillement sont propices à la cure et Passy devient une véritable pépinière d’établissements de soins spécialisés dans le traitement de cette maladie. À partir des années 1960, les progrès chirurgicaux et l’efficacité des antibiotiques permettent d’éradiquer la tuberculose.

Les dossiers médicaux des anciens sanatoria de Praz-Coutant, Guébriant et Roc des Fiz, conservés jusqu’alors par la fondation VSHA (Village de Santé et d’Hospitalisation en Altitude), ont été collectés en juillet 2007 par le service des Archives départementales. Ils sont alors dépoussiérés, reconditionnés et inventoriés afin de servir à documenter cette période particulière de l’histoire du département.

La consultation de ces dossiers donne un éclairage précis sur la prise en charge du patient et les traitements prodigués. Outre la lutte contre le bacille de Koch, elle révèle également les liens privilégiés qui pouvaient se tisser entre le patient, sa famille et l’équipe médicale. On constate ainsi que ces dossiers renferment des documents adressés, après la cure, au médecin qui a traité la maladie (lettres, photographies, carte postale).

C’est notamment le cas du dossier présenté ici concernant Paul Puppinck, originaire de la Sarthe et né en 1888. Il séjourne à Praz-Coutant, sanatorium principalement réservé aux hommes, du 4 octobre 1930 au 18 août 1931.

Le choix de ce dossier obéit au critère du délai de communicabilité. En effet, pour un dossier médical, celui-ci est de 120 ans à compter de la date de naissance du patient (ou 25 ans après la date de décès avérée).