Traicté de l'amour de Dieu [texte imprimé par François de Sales, Evesque de Genève]. - Paris : Chez André Soubron, 1629. Arch. dép. Haute-Savoie, Bib 7812


François de Sales (Thorens, 1567-Lyon, 1622)

Après des études au collège de La Roche, au collège Chappuisien d'Annecy, puis au collège jésuite de Clermont à Paris, il poursuit ses études à l'université de Padoue, où il obtient le doctorat ès droits civil et canon en 1591.

Refusant de suivre le désir de son père qui voit pour lui une carrière au Sénat de Savoie, il affirme sa volonté d'être prêtre. Il est nommé prévôt du chapitre de Genève en 1593 et reçoit des mains de l'évêque Claude de Granier les ordres mineurs puis le sous-diaconat. En 1602, à son décès, il lui succède comme évêque de Genève, en résidence à Annecy.

En 1610, François de Sales fonde le premier monastère de la Visitation Sainte-Marie à Annecy, placé sous la direction de Jeanne-Françoise Frémyot, baronne de Chantal, où les religieuses consacrent une grande part de leurs journées au soin des pauvres, des malades et des infirmes. Un an plus tard, il part évangéliser le Chablais, nouvellement reconquis par le duc Charles-Emmanuel.

François de Sales est béatifié en 1661 et canonisé en 1665. Il occupe un des premiers rangs parmi les écrivains de langue française de son époque. Son ouvrage principal, l'Introduction à la vie dévote (1608), est de son vivant réédité 40 fois. Il rassemble les principales lettres qu'il a adressées à sa cousine Louise de Charmoisy, anxieuse de savoir si une femme mariée pouvait réellement vivre de façon à plaire à Dieu. Il a également écrit un Traité de l'amour de Dieu, des Sermons, des Entretiens spirituels et des Lettres.