Diplôme de "mort pour la patrie" d'Édouard Béné, [après 1919], 1 J 3192


Il s'agit du diplôme de "mort pour la patrie" d'Édouard Béné, originaire de Saint-Jeoire, mort  à l'hôpital temporaire de Sarreguemines (Lorraine) le 25 septembre 1914 à la suite de blessures lors de la Première Guerre mondiale. Il appartenait au 360e régiment d'infanterie.

Au cours du conflit, les pertes humaines sont colossales. Les autorités, nationales ou locales, ainsi que la population veulent rendre hommage aux victimes de la guerre. Dès le 17 avril 1916, une loi instaure un diplôme d'honneur ou d'État à remettre aux familles dont un membre est décédé lors du conflit. Ce diplôme de mort pour la France est un témoignage de reconnaissance de la Nation aux familles des combattants tués pendant la guerre.

Ce document est entré dans les fonds des Archives départementales de la Haute-Savoie dans le cadre de la « Grande collecte 14-18 », lancée à l'occasion de la célébration du centenaire de la Première Guerre mondiale, en vue de collecter auprès des particuliers documents et souvenirs familiaux de cette période (correspondances, journaux intimes, cartes postales, photographies légendées, affiches, documents militaires, etc.).