5 - Création d'un nouveau dos
La couverture en parchemin est lacunaire au niveau du dos : pour assurer une bonne protection de la structure il convient de combler ce manque.

L’intervention étant minimaliste, il est décidé ici de ne pas utiliser du parchemin neuf (qui risquerait de ne pas vieillir de manière similaire et d’imposer des tensions au parchemin ancien) mais de recréer un dos en papier japonais (sa stabilité dimensionnelle est plus importante et en cas de tensions, il cèdera avant le parchemin ancien).