5 - Nettoyage aqueux
Les feuillets sont déposés sur un support de polyester, et immergés pendant une dizaine de minutes dans une fine pellicule d’eau froide. Ils sont préalablement vaporisés avec un mélange d’eau et d'éthanol qui favorise la pénétration de l’eau dans le papier.
Les fragments de papier détachés sont remis en place avant séchage.

Cette opération a pour but d’éliminer les éléments de dégradation acides présents au sein du papier (résultats de l’attaque des micro-organismes), d’atténuer les auréoles, mais aussi de redonner de la tenue au papier (re-création de liaisons chimiques au sein de la molécule de cellulose).