Présentation du fonds

La série L concerne les « administrations et tribunaux de la période française, 1792-1815 ». Elle commence en 1792, et non en 1789 comme dans les autres départements français, car le duché de Savoie faisait partie alors du royaume de Piémont-Sardaigne avant d’être envahi par les révolutionnaires français en 1792. Cette série se termine en 1815 après la défaite de Napoléon 1er. Les frontières de l’Europe sont alors redessinées telles qu’elles étaient avant les bouleversements de la Révolution française, et le duché de Savoie retourne dans le royaume de Piémont-Sardaigne (c’est la période sarde, de 1815 à 1860 ; les archives se trouvent alors classées dans la série FS, spécifique aux deux départements savoyards).

La série L est assez pauvre du fait que durant toute la période de la Révolution et de l’Empire, aucune administration départementale n’a eu son siège sur le territoire qui constitue aujourd’hui la Haute-Savoie. Le siège du département du Mont-Blanc se trouvait à Chambéry, celui du département du Léman à Genève. 

Certains documents ont leur cote inscrite au crayon à papier (2 L 2²/16 et 2 L 21 /4). La sous-série 2 L correspond aux archives du district d’Annecy, de 1792 à 1800.

Le dernier nombre donne le numéro du document dans la pochette 2 L 2.


Utilisation en cours des devises de la France à la Révolution française

Ce document peut être utilisé en éducation civique dans le cours de 3e lorsque sont abordés les symboles de la République ou en histoire lors du cours sur la Révolution française en 4e et en seconde.

Il permet de montrer que la devise de la République française, tout comme la République elle-même, ne s’est pas faite immédiatement, et que des hésitations ont existé avant le choix définitif. Le site de l’Élysée en donne l’historique :
http://www.elysee.fr/la-presidence/liberte-egalite-fraternite/

 
Il peut également être l’occasion d’expliquer que les Archives, telles que nous les connaissons aujourd’hui, sont créées à la Révolution française pour conserver les archives des administrations d’Ancien Régime et les papiers confisqués, ainsi que les documents des administrations créées par la Révolution. Elles doivent aussi permettre à tout citoyen de les consulter pour se tenir informé.
http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/archives-publiques/historique/

Pour cela, appuyez-vous sur l’estampille « Archives de la Haute-Savoie – propriété publique » que l’on voit sur les documents. 

Notez également les dates des documents, dans le style du calendrier révolutionnaire (document 4 L 8/39 : second floréal de l’an 2d / document 2 L 21/8 : 10ème pluviôse an 3ème / document 5 L 12bis/1 : 14 frimaire an 3). Voici un site pour les convertir en date du calendrier actuel.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Calendrier_r%C3%A9publicain 

Remarquez enfin :
les formules « République française une et indivisible » du document 4 L 8/39 et « la République Française, une, indivisible et démocratique » du document 5 L 12bis/1.
la mention du département du Mont-blanc en haut à gauche du document 5 L 12bis/1 (voir l’historique de la révolution française en Savoie)
la figurine du document 2 L 21/8, avec le bonnet phrygien, autre symbole de liberté et de la Révolution française

Pour compléter votre illustration de cours à partir de documents locaux, vous pouvez également travailler à partir du dossier « clé en main » « La Révolution française en Savoie, 1792-1799 ».