Cote : Arch. dép. Haute-Savoie, E DEPOT ALBY 2 H 5

Intitulé : Atelier militaire de cordonnerie
Date : 1870-1871

L’industrie du cuir a été présente à Alby-sur-Chéran pendant plusieurs siècles. La commune ayant acquis une bonne réputation dans cette activité, elle est chargée en 1870 de faire confectionner par ses cordonniers des centaines puis des milliers de paires de bottes pour les soldats de la Garde nationale mobilisés. Les cordonniers de la commune s’organisent alors pour répondre à la demande. Ils doivent eux-mêmes fixer le montant de leur rétribution, tout en devant « faire preuve de patriotisme ». Certains cordonniers d’autres communes demandent à venir travailler dans les ateliers d’Alby. Le projet de création d’un atelier militaire de cordonniers à Alby est même évoqué en décembre 1870.
En 1871, 15 maîtres cordonniers sont recensés, ainsi que 33 ouvriers. Certains d’entre eux prennent en janvier 1871 l’engagement d’écrire leur nom sur les chaussures produites afin que l’on puisse leur adresser des réclamations si des malfaçons sont constatées, et décident de verser 25 centimes aux pauvres par paire de bottes fabriquées.
Le dossier contient essentiellement de la correspondance et des états nominatifs des cordonniers exerçant à Alby.


Localiser la commune d'Alby-sur-Chéran