La mission de conservation rassemble l’ensemble des mesures prises et des actions menées pour prolonger la vie des documents.
Les documents d’archives sont des originaux souvent en unique exemplaire qui ont traversé bien des vicissitudes pour parvenir jusqu’à nous. Notre devoir est de les transmettre dans le meilleur état possible aux générations futures, principalement grâce à la conservation préventive, la restauration et la numérisation.

Conservation préventive

"Mieux vaut prévenir que guérir !", tel est le credo de tous ceux qui agissent dans le domaine de la conservation préventive afin de diminuer les risques de dégradation sur les documents d'archive. Dans les "coulisses" des Archives départementales, de nombreuses mesures sont prises pour contrôler les conditions de conservation et, si besoin, intervenir sur les sources d'altération avant que les dégâts ne surviennent.
Mais tout cela n'aurait qu'un effet limité sur la préservation de ce patrimoine si des habitudes de bonne manipulation n'étaient mises en place lors de la consultation des documents.


Restauration

La restauration intervient en dernier recours lorsque les dégradations, accumulées au fil du temps, mettent en péril l’intégrité du document. C’est un compromis nécessaire pour sauvegarder les documents endommagés et permettre leur communication au public des Archives.

Numérisation

La numérisation consiste en un transfert du document sur un support numérique de substitution. Son utilisation a commencé à se répandre dans le milieu des années 1990. C’est une option de sauvegarde, permettant notamment de retirer de la communication les documents les plus fragiles, ou les plus menacés par une consultation intensive, et c'est une option de large diffusion, en particulier par le biais de la mise en ligne.