6 - Spécialisation agricole et dynamique commerciale 1910
Cinquante ans après l’Annexion, la Haute-Savoie est pleinement insérée dans l’économie française. Si elle continue à affirmer son identité à travers les spécificités de ses activités, l’évolution de son industrie se fait dans la droite ligne des politiques nationales.

La production fromagère, l’élevage bovin et l’exploitation forestière sont les atouts majeurs de l’économie rurale, bouleversée par l’ouverture des marchés et encore marquée par des pratiques traditionnelles. 

En 1890, la société d’agriculture de Thonon-les-Bains propose de réaliser un herd-book de la race chablaisienne dite « d’Abondance ». Le Conseil général vote en 1893 un crédit pour soutenir la création de ce livre généalogique de la race et, deux ans plus tard, « onze cent vaches et taureaux ont été marqués et inscrits » dans le seul arrondissement thononais.

Une activité de transformation des produits agricoles se développe également, jusqu’à devenir une spécialité départementale.

 La formation des fromagers est assurée par quatre fruitières-écoles en Haute-Savoie. Les apprentis y reçoivent un enseignement gratuit, en partie financé par les syndicats et associations agricoles. Au début des années 1910, ces écoles doivent se réformer ; elles dispensent désormais des cours d’horticulture, arboriculture et viticulture.

À la fin du XIXe siècle, trois établissements fabriquent des pâtes alimentaires de façon artisanale. En 1907, les frères Capitan reprennent une affaire, située en Chablais, et adoptent des procédés mécaniques de production qui étendent sa renommée au-delà du département.

Le déclin de la vigne profite au cidre, dont la consommation s’étend. Le commerce des produits agricoles se renforce en tant que grande source de richesse. En 1901, le syndicat des industriels, négociants et agriculteurs des zones franches est créé, afin de dynamiser toujours davantage cette « industrie commerciale et agricole ». Le développement des corporations participe également de cette vitalité économique et atteste l’application en Haute-Savoie des évolutions économiques et sociales nationales.