Deux carnets sont proposés pour découvrir les archives autrement.

Chaque carnet comporte environ 30 pages. Il est le centre d’un travail qui demande de l’investissement en amont et en aval de la séance aux Archives.