En 1904, Max Bruchet fait paraître l’Inventaire sommaire des Archives départementales antérieures à 1790 : Archives civiles, notaires, communes, jugeant que ces titres étaient assez nombreux et assez variés pour fournir la matière d’un volume d’inventaire.

A l’exception de l’état-civil, ces pièces sont entrées par les voies les plus diverses.

Cet ouvrage, assez détaillé et muni d’un index, analyse les documents par échantillonage.

D’autres documents sont entrés depuis dans les séries concernées.