Eliminer ce type d’archives, c’est s’assurer de la suppression complète et irrémédiable des données. Il ne s’agit pas de supprimer un lien, de changer les droits d’accès, ou encore de conserver un doublon.

La durée d’utilité administrative est la même que pour les archives papier. Un bordereau d’élimination doit obligatoirement être rédigé et visé avant de procéder à l’élimination des documents. Il doit comporter : l’analyse des données, les dates extrêmes, la volumétrie (en octets), la signature du service versant ou du responsable de la collectivité.. L’élimination est soumise au contrôle scientifique et technique de l’Etat exercé par la directrice des Archives départementales. Là aussi, le travail en concertation avec le service informatique est nécessaire pour effectuer les opérations sur les serveurs. Celui-ci doit délivrer un certificat de destruction.