Fonds de la série J

1 J 2251 généalogie de la maison d’Allinges, 1684.
153 J 181 fonds Labro, projet pour la station d’Avoriaz, années 1960.
1 J 3298 lettre d’un fusilier, 1848.

C’est dans la deuxième moitié du XXe siècle qu’archivistes et historiens ont pleinement pris conscience de la richesse et de la diversité des archives privées, classées en série J. Entrées aux archives départementales par don, legs ou dépôt, elles sont une facette irremplaçable de la mémoire d’un département : archives d’individus, de familles, d’entreprises, d’associations, de syndicats, elles apportent un éclairage original et complémentaire aux archives publiques, parfois même unique,  sur des sujets aussi variés que l’économie, la politique, la société, la culture en Haute-Savoie, du Moyen-âge à nos jours.

La consultation de l’état des fonds privés est donc une étape indispensable à tout chercheur, quels que soient le sujet et la période de l’histoire de la Haute-Savoie qu’il envisage d’aborder.